Freud et la question de l’angoisse

//


Après une analyse exhaustive des deux conceptions freudiennes de l’angoisse (de 1894 à 1938), l’auteur les fusionne, bien que contradictoires, en une théorie unitaire (avec deux nouvelles notions : l’angoisse-peur et l’angoisse-tension). Le rôle de l’angoisse comme principal organisateur de l’appareil psychique apparait alors comme évident. 

Facteur d’évolution, l’angoisse, sous certaines conditions, nous instruit sur nos désirs inconscients et permet alors de modifier nos choix vitaux. La libération du sujet suite à ce savoir lui ouvre des possibles qu’il ne soupçonnait pas.

En introduction, une synthèse de la théorie générale de la psychanalyse est exposée pour entrer plus facilement dans l’univers de l affect d’angoisse. 

Dans cette quatrième édition, une lecture très attentive et commentée d’Inhibition Symptôme et Angoisse (1926), livre fondamental de Freud, s’avère être un atout majeur pour comprendre comment le fondateur de la psychanalyse en est arrivé à sa seconde théorie de l’angoisse. 

Ce livre s adresse autant à l étudiant en psychologie, au psychologue, au psychanalyste, à tout professionnel de la relation (médecin, orthophoniste, travailleur social,…) qu’à tout lecteur curieux des fondements psychiques de l’être humain.  Au cours des éditions successives cet ouvrage est devenu une référence au sein de la littérature psychanalytique sur la conception de l’affect d’angoisse.

Sur l’auteur

Christian Jeanclaude est psychanalyste, également auteur de Freud et son héritage (2010) et Les ombres de l’angoisse (2005), il écrit en outre des articles sur internet (depuis 2009 sur son site web) et dans des revues. Imprégné par une formation universitaire scientifique en écologie, biologie du comportement, primatologie et éthologie humaine (Dijon, Strasbourg et Québec), son approche de la psychanalyse est à la fois libre et ouverte bien que rigoureuse. Il ambitionne de rendre intelligible l’inintelligible, soit l’irrationnel de l’inconscient, champ d’investigation par excellence de la psychanalyse. Il exerce à Strasbourg.