Danielle Esther Cohen-Levinas

Adhérente

2019

Présentation

Dans la réflexion comme dans la pratique psychanalytique, Danielle Cohen-Levinas travaille à la jonction entre la philosophie et la psychanalyse. Spécialiste d’esthétique musicale, de philosophie juive et de l’œuvre d’Emmanuel Levinas, elle a développé depuis plus de dix ans une approche sensible de la psychanalyse, où la question de la subjectivité du sujet n’est pas le lieu dune emprise ou d’une maîtrise.

La subjectivité est une forme d’interpellation à laquelle le psychanalyste  doit répondre. Il y va de sa responsabilité de soignant d’accueillir la vulnérabilité et la nudité du sujet parlant. La parole s’avère ici non seulement constitutive de la cure analytique, mais également de la relation éthique qui s’établit entre l’analysant et l’analysé. La question du « visage » est naturellement centrale pour accéder à la significiance originelle de cette pratique analytique que Danielle Cohen-Levinas est la première  en France à avoir développée. Mais le visage est une catégorie non phénoménologique.

Le visage parle, selon l’expression d’Emmanuel Levinas ; il est éthique et non descriptif ou performatif. Cependant, il faut préciser que pour Danielle Cohen-Levinas, il ne s’agit en rien d’une transposition philosophique sur le terrain de la psychanalyse, mais d’une détermination à privilégier une relation dite d’altérité et de parole adressée, comme une parole d’enseignement au sein du face-à-face. Redonner une dignité humaine et un désir vital à un sujet souffrant ou vulnérable est au coeur des préoccupations de DCL.

Formations

Danielle Cohen-Levinas est philosophe, musicologue et psychanalyste. Professeure à l’Université Paris-Sorbonne, elle a fondé en 2008 le « Collège des études juives et de philosophie contemporaine – Centre Emmanuel Levinas ».

Elle est associée au Archives Husserl de l’ENS-CNRS et à la République des Savoirs dans l’équipe d’Antoine Compagnon, « Respublica Literaria » (ENS-CNRS et Collège de France). 

Elle a suivi de nombreux séminaires et formations, à l’intersection entre philosophie et psychanalyse, notamment au Collège International de Philosophie où elle a été Directrice de programme entre 1996 et 2002.

Hormis la phénoménologie et la philosophie contemporaine, sa formation est liée au double héritage Freud et Lacan qui représente le socle pratique et intellectuel de ses recherches et de son orientation en tant que psychanalyste.

Spécialités

Les traumatismes (guerres, exils, maladies) ; quête de sens et de signification de l’existence ; maltraitance ; aphasie et syndrome d’échec ; rapport avec les pratiques artistiques (musique, poésie et littérature).

Lieu

66 rue Claude Bernard
75005 Paris

Contact

destherlevinas@gmail.com